Votre guide le plus branché du Maroc

Technologies

Voir tout sur la rubrique Technologies

Concorde Mark 2, le futur avion supersonique

Publié 24 September 2015

Relier Paris à Tokyo ou à San Francisco en à peine trois heures contre plus de onze aujourd’hui, sera peut-être possible dans les prochaines années ! A en croire un brevet déposé y a quelques mois par deux sociétés du groupe aéronautique Airbus Group (Astrium et EADS France) auprès du bureau américain des brevets et des marques de commerce. Ça roule a mené l’enquête et vous livre toute les infos.

Concorde Mark II Source : ici.radio-canada

un avion  ultrarapide capable d’atteindre 4,5 fois la vitesse du son, soit près de 5500 km/h, presque deux fois plus rapide que le Concorde 

L’engin qui veut être le successeur du Concorde n’existe que sur les papiers pour l’instant. Il y est décrit  comme un avion  ultrarapide capable d’atteindre 4,5 fois la vitesse du son, soit près de 5500 km/h, presque deux fois plus rapide que le Concorde ! L’engin dispose de trois types de motorisations : deux turboréacteurs sous la carlingue pour les manœuvres sur piste et le décollage qui se rétractent en vol, et un moteur-fusée  « Rocket » situé au centre de l’empennage permettant à l’avion d’accomplir une ascension quasi verticale jusqu’à une altitude d’environ 35 kilomètres. Une fois celle-ci atteinte, il s’éteint et ce sont les deux statoréacteurs sous l’aile delta qui prennent alors le relais pour catapulter l’avion à vitesse ultrarapide plus que la vitesse de son sur une trajectoire horizontale.

Ces documents ont été repérés par Deepak Gupta, un blogueur passionné qui passe son temps sur sa chaîne YouTube à débusquer les dépôts de licences et de brevets, et qui pour l'occasion a publié une vidéo qui a été mise en ligne fin juillet sur sa chaîne YouTube expliquant le contenu du projet. Les nombreux schémas à l’appui du brevet montrent une soucoupe plus d’un avion,  sans ailes classiques et disposant, à la place, d’un voilage triangulaire (delta) placée au-dessus du fuselage.

Ce n’est pas la première fois depuis le retrait du Concorde qu’Airbus Group s’intéresse aux avions de ligne supersoniques. On espère seulement que les prix des billets seront à la portée de tout le monde.

Alors, vous y pensez quoi ?

Commentez

Aucun commentaire, soyez le premier à commenter!

Ajouter un commentaire